La petite histoire

La montagne préférée des montpelliérains tire son nom d'une légende d'amour médiévale. Trois frères, Loup, Guiral et Clair, tous amoureux de la belle Bertrade, partirent en croisade sans savoir lequel d'entre eux elle choisirait comme époux.

Au retour de Terre sainte, la bien-aimée était morte. Désespérés, ils décidèrent de vivre en ermites au sommet de trois pitons voisins. Celui sur lequel vivait Guiral devint le mont Saint-Guiral. Il est situé près du mont Aigoual et son dôme granitique culmine à 1 366 mètres. Celui sur lequel vivait Clair fut nommé le mont Saint-Clair (175 mètres, c'est à ses pieds qu'est bâtie la ville de Sète). Installé sur le pic auquel il donnera son nom, Thieri Loup mourut le dernier. Une fois l’an, à l’anniversaire de la Dame, les trois seigneurs allumaient un feu sur la montagne en mémoire de leur bien aimée et afin d’indiquer aux uns et aux autres qu’ils étaient en vie.

pic saint loup ouest

Histoire

La vigne était présente autour du pic Saint-Loup dès l’époque romaine comme dans la plupart du Languedoc.

La chute de l'empire romain provoque le déclin du vignoble languedocien, jusqu'au Moyen-âge. Sous l'impulsion des monastères, le vignoble renait, y compris dans le pic saint loup comme en témoigne la toponymie : la commune de Claret née au XIème siècle tire très certainement son nom du vin blanc, connu à cette époque sous le nom de "claret"; Le nom du village de Saint-Jean-de-Cuculles évoque l'habit monastique, mais aussi celui porté par les vignerons...

C'est a partir de la fin du XIXème siècle, avec la reconstitution du vignoble détruit par le phylloxéra, et l'essor de la coopération, que la région s'oriente peu à peu vers la monoculture, et que les vins du Pic Saint-Loup commencent à être consommés en dehors de leur zone de production, d'abord à Montpellier, puis dans d'autres régions via le port de Sète. Vers 1900, ils apparaissent sur les cartes de restaurateurs parisiens, ils obtiennent des récompenses lors de concours régionaux et nationaux.

vivioures

Le Terroir

Le Pic Saint-Loup résulte de la formation d’une grande chaine montagneuse s’étendant des Pyrénées à la Provence dûe à d’importants plissements sur la plaque continentale il y a 45 millions d’années. Contrairement aux idées reçues, le Pic Saint Loup et l'Hortus n’ont jamais été reliés.

Aujourd’hui on trouve une grande variété de sols composant l'appellation mais avec toujours une majorité de sol calcaire. Ce sont surtout les facteurs climatiques qui contribuent à la typicité des vins. On parle de "singularité climatique" du Pic Saint Loup qui subsiste quel que soit le millésime. Les amplitudes thermiques sont marquées, notamment en été où les journées sont chaudes et les nuits fraîches. La pluviométrie relativement élevée de la  région favorise également une bonne recharge en eau et limite le stress hydrique. Enfin, les vents (mistral et tramontane) contribuent à la protection du vignoble face aux maladies liées à l’humidité de l’air (oïdium, pourriture grise). De plus, par l’apport d’air frais, ils favorisent à l’automne un bon indice de fraicheur des nuits.

pic saint loup hortus

map pic st loup

Notre Service :

  • une visite conviviale en petit groupe de 2 à 8 personnes
  • un guide expérimenté et passionné par la région et ses vins
  • une sélection de domaines et de vins de qualité
  • une visite en minibus climatisé tout confort

Nous parlons : flags

Vous êtes accompagné d’un guide ayant une connaissance approfondie des vins et des vignobles de la région qui pourra répondre à toutes vos questions et compléter les informations données par les vignerons.

Les prix incluent :
le transport, les visites guidées et les dégustations. Déjeuner inclus dans les excursions à la journée.